Citadine: essence ou diesel? Car & Cash vous conseille

Essence ou diesel? Car & Cash conseille

Le diesel à souvent la cote sur le marché du véhicule neuf. Il en est de même en ce qui concerne les véhicules sur le marché d’occasion. Le diesel est-il réellement un bon choix pour une citadine d’occasion? Rien n’est moins sûr..

Essence ou diesel: un choix compliqué

La première chose est de savoir combien de kilomètres vous parcourez. On estime que si vous faites moins de 25000 kilomètre par an, alors il faut se tourner vers une essence.

Il faut savoir qu’à l’achat un véhicule diesel coûte en moyenne entre 500 et 2000€ de plus qu’une essence selon les modèles. En revanche, le prix à la pompe est moins cher pour un diesel. C’est pour cette dernière que le parc automobile français est composé de plus de 65% de véhicule diesel. A noter que le prix du diesel se rapproche de plus en plus de celui de l’essence. On se dirige vers un rattrapage de la différence du prix à la pompe. D’une manière générale, il faut également savoir que les moteurs essences consomment généralement beaucoup plus que les diesels. A noter que les derniers moteurs essences ont fait beaucoup d’effort en ce sens pour diminuer leur consommation.

Pour savoir qu’elle motorisation choisir pour votre citadine, nous allons diviser la liste des citadines en 2. D’une part les petites citadines qui se cantonnent exclusivement à la ville comme la Citroën C1, la Peugeot 107 ou la Renault Twingo par exemple. D’une autre part les citadines plus polyvalentes. Nous pouvons citer la Citroën C3, la Peugeot 208 ou bien la Renault Clio.

Pour les citadines se cantonnant à la ville, le choix du diesel est peu approprié. En effet le surcoût à l’achat ne se justifie pas dans la mesure ou leur kilométrage est souvent faible. En revanche, le choix du diesel pour les citadines polyvalentes peut se justifier. Le danger est de sous-estimer le coût lié aux diesels. Les technologies utilisées par les moteurs diesels sont souvent plus avancés. Ainsi, en moyenne pour le même véhicule, un diesel nécessite 20% de budget en plus pour les pièces et l’entretien.

Passé 100000km les diesels peuvent réserver de mauvaises surprises. Certaines pièces se fragilisent comme les injecteurs, le turbo etc… Ces pièces sont particulièrement coûteuses. Les mêmes pièces sont moins chères sur les modèles essences.

La tendance est la même en ce qui concerne les assurances. Les assureurs tiennent compte du coût moyen des pièces. Le prix de l’assurance peut donc être légèrement plus élevé pour un véhicule diesel qu’un véhicule essence.

Et niveau fiabilité?

Auparavant, sur les anciens véhicules, les moteurs diesels étaient réputés pour être plus fiable. Aujourd’hui la donne a changé. Les coupables sont les nouvelles normes antipollution. De nouvelles technologies se sont greffés sur les diesels (Filtres à particule, vanne EGR..) et ces technologies étant nouvelles sont malheureusement peu maîtrisés par les constructeurs. Aussi, en moyenne les pannes moteur sur les véhicules essences.

Qui se revend le mieux?

Il y a une idée reçue assez répandue qui veut que les véhicules diesels se revendent mieux. C’est faux! Il se trouve que le marché de l’occasion est inondé de diesels. A contrario, le marché VO est en pénurie d’essence. Il faut savoir qu’une citadine diesel met en moyenne deux fois plus de temps pour être vendu! Nous vous conseillons de ce fait de passer directement par des professionnels tels que Car & Cash pour revendre votre voiture rapidement.

Conclusion

Le bilan est clair. Si vous utilisez votre véhicule uniquement pour la ville et que vous faite moins de 20000 kilomètres par an, alors aucune hésitation, optez pour une essence. Un diesel n’a d’intérêt que pour les SUV, monospaces et citadines polyvalentes dans la mesure où elles roulent beaucoup sur routes ou autoroutes.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *