Acheter un véhicule d’occasion: les pièges à éviter

08082014-DSC01765

Vous venez de vendre votre ancien véhicule et vous désirez acheter un véhicule d’occasion? Entre les offres des concessionnaires, des garagistes ou tout simplement les sites de ventes à particulier difficile de se repérer dans cette jungle. Chercher, choisir et acheter s’apparente à un vrai parcours du combattant. L’apparence est parfois trompeuse. Ainsi un véhicule peut vous sembler en bon état et peut malgré tout vous réserver de mauvaises surprises. Alors, comment éviter les pièges ? Les experts Car & Cash vous aident à faire le bon choix !

Un peu de renseignements pour acheter un véhicule d’occasion

La première étape est de chercher un maximum de renseignements sur le véhicule en question. Par exemple, il est important de connaître la date de mise en circulation, de savoir s’il s’agit d’une première main et de la version précise de la voiture. Après quoi nous vous conseillons vivement de comparer l’offre avec d’autres offres équivalentes. Vous pouvez vous rendre sur des sites de petites annonces, mais vous pouvez également estimer la cote sur le site d’Autovista www.autovistapro.fr –partenaire historique de www.car-n-cash.com . En fonction de la voiture que vous avez choisie, les frais inhérents à son âge peuvent être différents. Renseignez-vous bien des frais de remis en états (Pneus, freins, courroie de distribution…).

Après les vérifications de base, il faut procéder aux différents contrôles. Nous vous conseillons  de contrôler que l’ensemble des documents administratifs (Carte grise, contrôle technique…) sont présents. Pour éviter tout problème, il faut s’assurer que le vendeur est bien le propriétaire du véhicule. Vous pouvez vérifier cela grâce à sa carte d’identité. Chaque véhicule roulant doit être vendu avec un contrôle technique à jour. Pensez bien à vérifier cela. Quand vous achetez une voiture, vous voulez évidemment que son ancien propriétaire l’ait bien entretenu. Vérifiez le carnet d’entretien du véhicule. Vous y trouverez les factures des interventions réalisées.

08082014-DSC01767

Pensez à vous assurer que le véhicule est livré avec le double des clés. Il arrive parfois que le kilométrage annoncé ne soit pas le bon. Vous devez comparer le kilométrage annoncé avec ceux écrient sur les factures d’entretien et sur l’étiquette de vidange. De la même manière, assurez-vous que le numéro de série de la carte grise correspond bien avec le VIN (Vehicle Identification Number) présent sur la voiture. Il s’agit du code d’identification unique du véhicule. Vous trouverez le numéro de châssis sur le moteur. Vous pouvez vérifier le degré d’usure de certains éléments tel que les pédales, la moquette, la sérigraphie des boutons. Si la voiture est équipée d’équipements supplémentaires comme un GPS, lecteur Radio/CD, alarme, pensez à demander les documents nécessaires pour les faire fonctionner.

Contrôlez le véhicule

Procédez maintenant à un contrôle visuel plus précis de l’intérieur du véhicule. Contrôlez que les commandes fonctionne correctement.

  • Ordinateur
  • Éclairage
  • Commande des portes, des vitres, rétroviseurs et essuie-glace
  • Ventilation et climatisation
  • Frein de parking
  • Radio
  • GPS
  • États des voyants

Vérifiez que les commandes de l’habitacle fonctionnent (glissière des sièges, volants…). Contrôlez que les éléments liés à la sécurité sont en bon état tel que les ceintures de sécurité. Pensez à bien inspecter l’état général de sellerie afin de détecter le niveau de propreté, le niveau d’usure, traces de brûlures ou de déchirures. Dans le coffre, vérifiez que la roue de secours ou le kit anti crevaison est bien présente ainsi que les différents accessoires normalement livrés de séries comme le cric et la manivelle. Le triangle de signalisation et un gilet fluo doivent être présents.

La prochaine étape concerne les vérifications extérieures. Pour se faire, essayez trouver toutes traces de chocs, de bosses et de rayures sur la carrosserie. Pensez également à vérifier le toit du véhicule. Dans la continuité, vérifiez l’usure des pneus et l’état des jantes. Nous vous conseillons de constater l’état des vitres et des feux et du pare-brise. Procédez au contrôle général du compartiment moteur, vérifiez les joints et les fixations visibles. Contrôlez également le niveau de l’huile, liquide de refroidissement et liquide de frein. Vérifiez si la voiture présente des impacts de grêles. Sachez que le coût de réparation pour des impacts de grêle peuvent s’élever entre 800 et 1000€ voire plus.

Exigez un essai routier !

En démarrant le moteur, écoutez attentivement le bruit émis. Vérifiez l’état d’allumage des voyants et des témoins sur le tableau de bord. Contrôler que la direction n’a pas de problème et que l’embrayage ne produit aucun son suspect. L’échappement ne doit pas produire de fumée. Pensez à vérifier cela. Tester le frein de parking.

Sur la route, testez les différentes vitesses. Leur passage doit être souple et ne doit émettre aucun bruit. S’il y a un bruit suspect, cela peut être un signe d’usure. N’hésitez pas à accélérer pour détecter d’éventuels trous à l’accélération due à un encrassement. Testez le freinage et la distance d’arrêt du véhicule. N’hésitez pas à lâcher le volant pour vérifier que le véhicule ne dévie pas.


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *